l’échec Hollandiste…

Publié le

[La rubrique « comme chez vous » ouvre ses portes à Léo, qui nous présente sa chronique dans l’émission AC TONNE sur la clé des ondes]

« En politique, tout l’art consiste en la façon que l’on a d’annoncer les mauvaises nouvelles. En la matière, on peut reconnaitre l’efficacité des équipes de communicants de notre président de la République. En annonçant, une augmentation du nombre de chômeurs, toute catégorie confondue, de 22000 personnes pour le mois de décembre, l’INSEE a tué dans l’œuf l’espoir présidentiel de voir un jour la courbe du chômage s’inverser.

Face à cet échec, François Hollande a tenu à jouer la carte de l’honnêteté. Ainsi, il claironne à qui veux l’entendre que le gouvernement a réussi, je cite : «  à diminuer le rythme de l’augmentation ». Cette phrase alambiquée a pour but de minimiser l’échec de la politique mise en place par le gouvernement socialiste depuis son élection en 2012.

Les réactions de tous bords ne se sont pas faites attendre, et avec elles leurs lots de propositions saugrenues. La palme me semble-t-il revient à Hervé Morin, député de l’UDI, qui souhaite revenir aux 39 heures, payées 35… Selon lui, la politique de François Hollande n’étant pas assez libérale, il faut je cite « se retrousser les manches et remettre l’entreprise et l’emploi au cœur de tout ». Ainsi, face à la montée du chômage, l’UDI n’a pas mieux que de proposer le retour de l’esclavage ou, si l’on veut être plus modéré, l’accélération de l’exploitation des salariés. Car c’est de ça qu’il s’agit. En proposant de travailler plus, tout en payant moins, le résultat est une augmentation de la part de la richesse créée par le salarié captée par l’entreprise, ce que Marx appelle la plus value.

Ce que semble oublier nos responsables politiques, c’est que favoriser l’offre et appauvrir la demande n’a jamais créé d’emploi. Baser une politique économique sur l’offre créant sa propre demande ou sur le recentrage de la société sur les entreprises est malheureusement une erreur honteuse du point de vue économique. Si on doit reconnaître le rôle des entreprises dans la création des richesses et par conséquent d’emploi, il faut aussi reconnaitre le rôle de la demande comme accélérateur de sortie de crise.

Il est sur ce point intéressant de regarder les difficultés de nos entreprises nationales révélées par  L’INSEE dans son enquête mensuelle de conjoncture de l’industrie. On y apprend qu’entre 2008 et 2013, les entreprises françaises ont déclaré que leurs problèmes provenaient à 45% en moyenne d’un manque de demande contre 17% pour des soucis liés à l’offre. Par conséquent, les entreprises françaises souffrent d’un manque de demande sous toutes ses formes (consommation, investissement ou exportation).

Le gouvernement français, associé aux partis de droite, semble ne pas comprendre l’appel des entreprises. S’ils entendent parfaitement les recommandations du MEDEF, représentant en majorité les très grandes entreprises, il semble faire la sourde oreille aux plaintes portées par les plus petites. Lorsque les carnets de commande sont vides, rien ne sert d’embaucher plus pour produire plus… Implacable logique.

Pour finir, comme le dit si bien Paul Krugman : « les seuls obstacles structurels importants à la prospérité du monde sont les doctrines obsolètes qui encombrent l’esprit des hommes ». Dommage que le président de la République et les partis de droite restent dans une vision de l’économie depuis longtemps dépassée.  »

[Pour aller plus loin et du même auteur : http://rue89.nouvelobs.com/2014/01/29/graphique-demonte-politique-loffre-hollande-249475]

Publicités

2 réflexions au sujet de « l’échec Hollandiste… »

    A bas les chômeurs… « Les chroniques de ma tante a dit:
    28 avril 2014 à 10 h 01 min

    […] de comprendre certaines logiques, ce n’est pas le cas. Nous avons à plusieurs reprises ici, ici, ici ou là, montré la bêtise du pacte de responsabilité et de la politique de l’offre. […]

    […] ils ont tous faux, nous l’avons expliqué ici même à de multiples reprises (ici, ici, là ou là), Husson et Gadrey aussi, et tellement d’autres… La question du manque de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s