Contre le front national, pas de front de gauche mais un front populaire !

Publié le Mis à jour le

Voilà, le PS a définitivement tourné le page Jaurès… il est vrai depuis 1983, mais la nomination de Valls fait de ce parti un parti officiellement de centre droit, qui passe en une phrase de Hollande d’un parti potentiellement partenaire à un parti UMP compatible. Hollade a fait une double faute, politique et morale. Politique car il pousse sur sa droite, alors que le résultat électoral est un refus de la politique menée, morale car arrive à Matignon un petit caporal autoritaire.

Ce parti est dans le déni, en perdant les élections comme jamais, en étant sanctionné massivement par une abstention de gauche sans commune mesure, Moscovici nous explique que le problème du gouvernement fut un manque de pédagogie et de résultats ! Sur les résultats, ils ont tous faux, nous l’avons expliqué ici même à de multiples reprises (ici, ici, ou ), Husson et Gadrey aussi, et tellement d’autres… La question du manque de pédagogie n’est même pas à discuter, la com, toujours la com. Si ce n’était pas aussi pathétique nous pourrions rigoler des éléments de com des socialistes qui viennent nous expliquer de la nécessité de justice sociale accolée à la politique menée. Ce passage est hallucinant de bêtise. Leur politique d’austérité fait payer les pauvres ! La baisse des dépenses publiques, inefficace, pénalise les classes populaires qui vont voir les services publics au mieux se dégrader, au pire fermer, des infrastructures sombrer, des politiques sociales disparaître. Les riches eux vont à l’école privée, en clinique, ne prennent pas les transports terrestres en commun, mais l’avion. Pour un aéroport à Nantes, il y a de l’argent, pour garantir une retraite décente à 60 ans, beaucoup moins… elle est belle la justice sociale du PS.

C’est une politique qui a été rejetée, et elle est rejetée depuis 30 ans à toutes les élections intermédiaires… Hollande mène la politique de Sarkozy, Fillon a mené celle de Ayrault. A force d’être trompé et roulé dans la farine, pour ne pas dire cocufié, nous retrouvons 38% des électeurs qui ne se sont pas déplacés. Voilà la signe du refus de la politique du PS. La montée (médiatique) du FN en est la conséquence. Le FN évolue à la marge en termes de voix, mais si les électeurs ne se déplacent pas, alors en termes relatif le score est élevé. Mais ce score, aussi important qu’il soit n’est que le résultat d’une situation économique conjoncturelle et structurelle.

J’ai en tête un graphique qui a marqué ma scolarité. Celui du lien entre hausse du chômage en Allemagne et montée du vote nazi… OUI, l’histoire se répète malgré les divagations d’experts qui prônent le statut quo. Mais, à la grande différence de 1930, il n’y a plus en France de syndicats puissants qui structuraient les luttes et apportaient l’éducation populaire, il n’y pas de parti de gauche puissant pour influencer la SFIO et les radicaux.

J’ai en tête Karl Polanyi qui a démontré les impacts politiques et sociaux de la création (et libéralisation) des marchés de la monnaie, du travail et de la terre. Cette libéralisation  de marchés a pour objectif d’imposer une société de marché qui déstructure la société dans son ensemble et pousse l’extrémisme, le repli sur soi. L’Etat social fut le résultat de la protection de la société…

C’est donc une prise de conscience politique massive qui, à l’heure actuelle, est nécessaire. Cette prise de conscience passe par la création d’un front populaire avec programme commun. Le temps du grand soir attendra quelques années, le temps presse, il convient que toutes les composantes progressistes s’unissent en collectif citoyen local et national de front populaire pour que mouvement social et parti politique se rassemblent autour d’un programme de transition et de combat. Mais pour cela, plusieurs préalables sont nécessaires :

1. la gauche du PS doit être un électrochoc et quitter le parti pour en créé un autre. Le PS est un arbre pourri, plus rien ne peut être fait la dedans. Laissez les opportunistes, ayez un peu de courage politique, changer la donne.

2. Le PCF doit comprendre qu’il ne pèse plus rien et que le chantage à l’élu doit cesser. Le PCF lors des collectifs anti-libéraux a détruit une dynamique puissante pour obtenir 2% des voix. Le PCF doit être un acteur du changement.

3. Mélenchon et le PG doivent eux aussi changer, participer à la création d’un mouvement populaire et du peuple et reconquérir le terrain. Crier plus fort que la Lepen ne sert à rien et Mélenchon doit jouer collectif.

4. Les autres mouvances du front de gauche doivent avoir toute leur place et participer aux combats à venir pour élargir la base du front populaire.

5. Le mouvement social doit participer aux débats sur un programme commun, apporter son expertise dans les thématiques et domaines de compétence et surtout créer partout ou cela est possible des opérations d’éducation populaire comme en 2005.

6. Les syndicats doivent être un relai fort et puissant dans les boites où le chômage et la précarité les rendent faibles.

Il est donc nécessaire de créer dans les villes, les villages, les banlieues, les boites, les universités, des forums et collectifs citoyens qui travaillent sur un programme commun de gouvernement de transition, qu’ils soient des relais des combats politiques, un réseau d’éducation et d’expertise pour montrer que les alternatives existent et sont crédibles.

Il n’y a plus de temps à se battre pour quelques conseillers et bout de ficelles, c’est tous ensemble que nous devons changer le pays et l’Europe, sur des bases communes qui nous rassemblent : réduction du temps de travail, partage des richesses, socialisation des secteurs stratégiques, 6e république et transition écologique. Un tel front populaire est le seul moyen de reprendre le pouvoir, de changer la société, de révolutionner l’Europe.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s